Le joueur adulte de jeux vidéo est parfois oublié. Mais les recherches montrent que ce groupe souvent oublié représente une grande partie du public des jeux vidéo. Cependant, les adultes ne jouent pas toujours pour les mêmes raisons que les autres groupes d’âge.

 

Selon des données récentes de l’ISFE (lien en anglais), 22 % des adultes (âgés de 45 à 64 ans) en Europe jouent à des jeux. Les études de marché montrent également que cette tranche d’âge a tendance à jouer à des versions de jeux vidéo de jeux non numériques de leur enfance. Toutefois, les adultes semblent avoir un éventail de préférences aussi diversifié que les autres groupes d’âge.

 

En plus de la stimulation mentale, les adultes recherchent des jeux vidéo qui leur offrent un exutoire créatif. Une étude réalisée par Bob De Schutter (lien en anglais), professeur de développement de jeux à l’université de Boston et créateur du jeu d’exploration à la première personne Brukel, révèle six motivations chez les adultes :

 

– Les adultes veulent être proches des personnes avec lesquelles ils entretiennent une relation étroite (connectivité).

– Ils veulent contribuer à quelque chose de bien plus grand (contribution)

– Ils préfèrent les jeux vidéo qui leur permettent d’être contemporains (contemporanéité).

– Certains aiment les jeux qui les replongent dans leur jeunesse (nostalgie).

– D’autres recherchent des jeux vidéo qui apportent quelque chose de significatif à leur vie (soif d’apprendre).

– D’autres adultes encore recherchent des expériences de jeu avec des activités expérientielles qu’ils ne peuvent plus vivre dans la vie réelle (compensation).

 

Enfin, les jeux vidéo aident également les adultes, notamment les personnes âgées, à rester socialement connectés et à prévenir le déclin cognitif. Lorsque nous jouons, nous ne sommes pas limités à nos frontières nationales ou à nos continents. Nous jouons avec des gens du monde entier et nous voyons le monde à travers les yeux d’un autre.